Chemin de Compostelle pèlerins rando
Compostelle,  Équipement & Préparation,  Randonnée

Quel Budget pour Compostelle ?

En partant sur le Chemin depuis le Puy en Velay, je n’avais aucune idée de ce qui m’attendais et encore moins du budget dont j’allais avoir besoin pour ces 3 mois de marche jusque Compostelle. J’étais toutefois partie avec mes affaires de bivouac dans le sac à dos, et je comptais cuisiner mes propres repas, pour pouvoir économiser sur mes dépenses.

Voici donc un petit article pratique pour planifier votre budget si vous souhaitez vous aussi partir sur une portion ou tout le Chemin de Compostelle, que ce soit la voie du Puy en Velay, le Camino Frances ou encore le Camino del Norte.

Les sources de dépenses que vous allez avoir sur le Chemin sont la nourriture, l’hébergement et quelques achats. En ce qui concerne ces derniers, ils seront rares car l’idée n’est pas de charger son sac à dos mais plutôt de le rendre plus léger ! Néanmoins, il arrive que certaines choses soient nécessaires.

La nourriture

Sur la voie du Puy en Velay (GR 65) : Il est possible de se nourrir dans les restaurant tout au long du chemin, ce qui augmentera rapidement les coûts de votre pèlerinage. Certains gîtes pour pèlerins proposent également la demi-pension avec le repas du soir et le petit déjeuner inclus. Enfin, il est possible de pique niquer le midi et de se faire soi-même à manger le soir dans les gîtes qui possèdent des cuisines, ce qui permet de baisser considérablement le coût de vos repas.

Sur le Camino Frances & sur le Camino Del Norte : De la même manière, vous trouverez des restaurants tout au long du chemin. Certains proposent des « Menus pour Pèlerins » autour de 10€ par personne (souvent tout inclus même la boisson !). Ce n’est pas très cher pour un repas, mais si vous partez sur une longue période 10€ par repas peut vite faire monter les coûts de votre pèlerinage ! Il est donc également possible de se faire à manger dans les cuisine des auberges, et de pique niquer le midi sur le chemin. A noter qu’en Galice, toutes les auberges possèdent des cuisines…mais rien pour cuisiner (ni casseroles, ni vaisselle !). Sur cette portion il peut donc être utile de transporter une popote sur soi.

L’hébergement

Il existe sur le Chemin de Compostelle une multitude d’hébergements pour des budgets variés. De l’hôtel à la chambre en dortoir en passant par le camping ou le bivouac, vous avez le choix !

Sur la voie du Puy en Velay (GR 65) : Les places en dortoir varient entre 10 et 25€ la nuit.

Sur le Camino Frances & sur le Camino Del Norte : Les places en dortoir varient entre 5 et 15€ la nuit.

Dans mon cas, j’aimais alterner entre nuit en dortoir et nuit en bivouac. Cela me permettais de ne pas trop dépenser en hébergement. La petite astuce aussi pour économiser sur le prix des nuits est de demander à camper dans le jardin des auberges. Cela est souvent pas cher (5€ ou moins) et permet de profiter de la bonne douche, et de l’esprit pèlerin qui règne dans les auberges.

Le cas des Donativos : Ce sont des auberges proposant des lits en dortoirs, et dans lesquelles la donation est libre pour la nuit. Ce n’est pas gratuit, mais le principe est que chacun donne en fonction de ses moyens. C’est un concept que j’apprécie beaucoup car cela permet de rendre le Chemin accessible à tout le monde. Bien souvent, les donativos proposent la demi-pension (repas du soir et petit déjeuner) et l’accueil y est très chaleureux (se sont généralement des bénévoles qui s’en occupent).

Les achats divers

Bien qu’on n’est pas sur Compostelle pour faire des achats et allourdir son sac à dos d’objets inutiles, il arrive cependant parfois qu’on ai besoin de racheter du matériel.

Dans mon cas, j’ai racheté par exemple une paire de chaussette car je trouais les miennes. J’ai aussi racheté une paire de sandales de randonnée, pour remplacer mes chaussures de marche qui me faisaient trop mal au pieds.

De plus, il est bien de prévoir un petit budget pour la poste, car il arrive fréquemment qu’on emmène avec soi des choses qui s’avèrent inutiles sur le chemin et que l’on souhaite renvoyer. Cela a été mon cas et j’ai renvoyé un colis à Saint-Jean Pied de Porte pour continuer sur le Camino Frances le sac à dos plus léger !

Et pour finir je vous laisse avec une vidéo dans laquelle je dévoile mon budget personnel sur 3 mois de marche du Puy en Velay à Compostelle ⬇

3 commentaires

Laisser un commentaire